La vie dure trois minutes – Agnès Laroche

  • Editeur : Rageot
  • Genre : Contemporain/Jeunesse
  • Nombre de pages : 192 pages
  • Prix : 14,90 €

J’ai trouvé ce roman d’occasion et Audrey du blog Les petites bulles de papier m’en a dit du bien donc je l’ai pris. 

Résumé de l’éditeur

Les parents d’Automne ont accepté d’accueillir Chloé pour son année de terminale. Au contact de Chloé la solaire et la généreuse, Automne la silencieuse s’épanouit et elles deviennent inséparables. Le talent d’Automne pour la danse se révèle et la jeune fille rencontre Medhi. Une intrigue sous tension sur l’amitié et la reconstruction.

Ce que j’en ai pensé

Ma chronique va être très courte étant donné que le livre est court. Surtout je ne veux pas trop vous en dire pour ne pas risquer de vous spoiler et vous laisser découvrir l’histoire.

Automne est une adolescente dont les parents accueillent Chloé pour plusieurs mois. Chloé est une fille populaire au lycée, elle est pétillante et exubérante. Et son caractère va déteindre sur Automne qui va s’épanouir. Elle va se découvrir un véritable talent pour la danse et se lancer dans cette nouvelle activité. Elle rencontre Medhi pendant ses cours.

J’ai beaucoup apprécié le personnage d’Automne. Elle est très attachante et m’a vraiment touchée. Chloé est aussi un personnage attachant et on sent très vite l’amitié qui lie les deux filles.

Automne nous raconte son histoire à la fois à travers le moment présent mais aussi à travers un journal qu’elle écrit sur des instants passés. J’ai beaucoup aimé son histoire qui est très émouvante. C’est surtout une histoire de premières fois. Ses premiers pas de danse et la prise de conscience de son talent ont une place très importantes. 

J’ai bien apprécié le roman dans l’ensemble mais j’étais juste un peu déçue par la fin si rapide. Il y a pas mal de choses que j’aurais aimé savoir, mais après c’est qu’un détail.

La plume d’Agnès Laroche est très agréable à lire. Elle touche le lecteur par l’émotion qui est disséminée tout au long du livre. Des thèmes difficiles sont abordés, toujours avec justesse et sensibilité. C’est une très jolie histoire qui se lit d’une traite et qui a su me toucher.

Bonne lecture

Publicité

2 commentaires sur « La vie dure trois minutes – Agnès Laroche »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s