The hate U give – Angie Thomas

The hate u give

J’ai énormément vu passer ce livre sur les blogs et les réseaux sociaux. Il me tentait beaucoup vu le sujet. Je l’ai lu depuis déjà plus d’un mois mais j’avais besoin d’un peu de temps pour écrire une chronique.

Résumé de l’éditeur

Starr a seize ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres entre gangs, la drogue et les descentes de police.
Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic ; tous les jours, elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes.
Mais tout vole en éclats le soir où son ami d’enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s’embrase, tandis que la police cherche à enterrer l’affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu’elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère ; et à redresser la tête.

Ce que j’en ai pensé 

On suit Starr, une lycéenne de seize ans, totalement partagée entre ses deux mondes : sa vie dans le quartier où elle vit et le lycée chic où elle étudie. Quand son ami Khalil est tué froidement par un policier, tout se bouscule dans la tête de Starr. Elle ne sait plus qui elle doit être, ce qu’elle doit faire et comment elle doit réagir.

C’est un roman important à lire, le genre de roman qui raconte une histoire mais qui est aussi une sorte de témoignage. La plume de l’auteure est poignante et engagée. La scène de la mort de Khalil est d’ailleurs difficile à lire. Je savais l’issue de ce passage mais je tremblais avec Starr, j’avais peur de ce qui allait se produire.

Je me suis beaucoup attachée à Starr et à sa famille. Starr est extrêmement courageuse, elle ne flanche pas malgré ce qu’elle a vu. Tous les personnages apportent quelque chose à l’histoire, à Starr, mais aussi à nous, pour nous permettre de mieux comprendre tous les événements qui vont se produire, de comprendre la manière de réagir de chacun des personnages et d’avoir différents points de vue (que l’on découvre dans les dialogues qu’a Starr avec chacun des personnages).

Le début du roman est un peu long mais nécessaire pour comprendre tout le cheminement des événements suivants. Le livre se découpe en plusieurs parties et une grosse partie du début se concentre uniquement sur quelques jours. C’est pour cette raison que je trouvais ça un peu long, il ne passait pas énormément de choses. Mais tout est fait pour nous faire entrer dans l’histoire, pour mieux comprendre ce qu’il va se passer ensuite. Justement, il y a un peu plus de rythme par la suite et on peut voir vraiment l’évolution de Starr, comment elle va faire ses choix et ce qui la poussera à agir ainsi. 

A travers les différents personnages, on sent tout le poids des gangs sur les quartiers. Certains ont envie de s’en sortir ou de ne pas tomber dans les différents trafics mais c’est aussi difficile pour eux de résister. C’est surtout par le personnage du père de Starr que l’on se rend compte de tout ça. Je trouve que c’est un personnage qui apporte énormément à ce livre, que ce soit pour faire comprendre à Starr, et au lecteur, tout ce qui va mal dans les quartiers, ou pour montrer l’attachement qu’il a justement à son quartier qui a plein de défauts mais qui est sa maison. 

C’est un livre touchant par la manière d’être de Starr et sa relation avec ses deux mondes. Les relations familiales sont primordiales et essentielles pour les personnages. C’est surtout un roman extrêmement bouleversant et révoltant dont on ne ressort pas indemne. J’ai pleuré de colère à plusieurs moments dans le livre. Clairement, ce livre m’a totalement retournée et quand je pense à ce livre j’en ai une boule au ventre.

J’avais un peu peur de la fin du livre, peur que ce soit trop rapide mais cette fin est celle que j’attendais. Elle est dans la continuité du roman, le témoignage d’un fait dramatique, qui est toujours d’actualité. C’est typiquement le genre de livres qui devrait être lu par tout le monde. 


Nathan – 496 pages – 17,95 €


Incontournable

3 commentaires sur « The hate U give – Angie Thomas »

  1. J’ai également adorée ce livre, je l’ai lu en 2019 ( et à la première page je me suis dit: mais pourquoi je lis ça c’est un peu…comment dire ? mais au final j’ai beaucoup aimée!
    (Enfaîte comme j’avais 11 ans et demie, enfin presque douze j’avais peur que ce ne soit pas pour mon âge mais ça va)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s