Les filles de l’astrologue – Laurence Schaack & Françoise de Guibert

Les filles de l'astrologue

Je remercie tout d’abord les éditions Rageot et NetGalley pour l’envoi de ce livre.

Résumé de l’éditeur

Quatre destins guidés par les étoiles dans un roman d’aventures au féminin.

Thérèse : née sous le signe du Capricorne, élément Terre. Ariane : née sous le signe du Verseau, élément Air. Philomène : née sous le signe du Verseau, élément Air. Soledad : née sous le signe du Lion, élément Feu.

Elles sont filles d’astrologue. Et elles sont en danger, car le monde change. Suite à l’arrestation de leur père par le roi Louis XIV qui a interdit la pratique de l’astrologie, elles doivent quitter le domaine familial et se séparer. Avec les astres pour seuls guides, chacune doit désormais suivre sa voie.

Ce que j’en ai pensé

J’avais très envie de découvrir ce livre parce que je m’intéresse assez peu à l’astrologie et que je lis peu de livres se passant à cette période de l’Histoire. Malheureusement je n’ai pas trop accroché avec ce roman.

Dans ce livre on suit quatre personnages, Thérèse, Philomène, Ariane qui sont trois soeurs et Soledad qui est leur cousine. J’avais beaucoup de mal à les différencier au début, replacer chacune des filles pendant les dialogues ou les événements qui se passaient. Elles sont toutes différentes avec leur propre caractère. Thérèse est l’aînée, la plus raisonnée, la plus sage et aussi la plus courageuse mais j’ai regretté qu’elle ne s’affirme pas un peu plus dans certaines situations. Ariane est la scientifique, celle qui comme son père est passionnée par les astres. Philomène est indépendante, parfois égoïste et possède un don qui peut apporter énormément dans la suite de l’histoire. Soledad est la seule que j’ai pris plaisir à suivre. Elle est solaire et pétillante. Dès le début elle m’a paru égocentrique et orgueilleuse.

L’histoire principale est l’arrestation du père des quatre filles (Soledad n’est pas sa fille mais c’est tout comme). Il est astrologue et le roi Louis XIV interdit cette pratique. Les filles vont tenter d’en savoir plus et se séparer pour obtenir davantage d’informations. Les chapitres sur chacune des filles sont alternés, à la troisième personne. De Toulouse à Paris en passant par Perpignan on va les suivre dans leur enquête. J’ai trouvé cette quête d’informations plutôt lente. Je pensais que l’alternance des chapitres permettraient au lecteur d’obtenir plus d’informations sur le père des filles.

Dès les premières pages on est plongé dans le monde de l’astrologie avec la fiche astrale de chacune des filles. J’ai beaucoup aimé cette entrée en matière et la présence de l’astrologie tout au long du livre. L’histoire nous plonge au coeur du XVIIème siècle sous le règne du roi Soleil. Les filles doivent alors communiquer par lettres et voyager dans des calèches ou à cheval.

La plume des auteures est simple et fluide. Même si il y a quelques rebondissements, le roman manque de rythme. Il y a trop de longueurs, même si elles sont sûrement nécessaires pour comprendre les différentes actions de chacune des filles. L’alternance des points de vue est intéressant pour suivre chacune des filles et l’évolution de leurs recherches mais le fait que ce soit un narrateur externe ne m’a pas permis de m’attacher aux personnages. Mais c’est un premier tome donc c’est plutôt introductif, je pense que la suite sera plus rythmée. Mention particulière pour la mise en pages qui est juste sublime avec le cercle zodiacal à chaque début de chapitre. 

Un premier tome très introductif


Rageot – 352 pages – 14,90 €


Agréable à lire

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s