Un merci de trop – Carène Ponte

Un merci de trop

Juliette, à l’aube de la trentaine, est transparente. Elle a toujours vécu et agi dans l’espoir de plaire à ses parents, ou plutôt par peur de déplaire à ses parents. Elle est du genre à dire merci quand on s’en prend à elle. Mais un jour elle décide de démissionner pour réaliser son rêve, s’affirmer et devenir celle qu’elle est.

Ce que j’en ai pensé

Ce roman est un gros coup de coeur. Une fois commencé, je ne pouvais plus m’arrêter de le lire, c’est un véritable page-turner ! 

Le personnage de Juliette est attachant. Juliette est bien trop gentille, se laisse marcher dessus, garde son emploi qui ne lui plait pas du tout. Bref elle reste enfermée dans une vie que ne correspond pas à ce qu’elle s’était imaginé et surtout à ce qu’elle souhaitait. Toujours en train de s’excuser, elle est même du genre à dire merci quand une collègue s’en prend à elle. Mais un jour c’est le merci de trop et Juliette se décide enfin à quitter ce job. Bien sûr tout n’est pas aussi simple que Juliette l’avait imaginé. Sa vie va être totalement bouleversée et cela va apporter une succession de décisions et de rebondissements. J’ai beaucoup aimé suivre Juliette dans ses aventures. Je l’ai trouvé drôle mais aussi touchante par son manque d’assurance.

Les personnages secondaires apportent leur petite touche humoristique, parfois à leurs dépens. Que ce soit ses parents, sa meilleure amie Nina ou le voisin les proches de Juliette nous offrent des belles scènes pleines d’humour. Je retiens particulièrement le repas chez ses parents que j’ai trouvé très drôle. Il y aussi des passages plus compliqués pour Juliette, notamment des décisions difficiles à prendre. C’est aussi ce qui apporte plus de profondeur au roman et qui tient en haleine.

Le roman est plutôt court et se lit très facilement. Le style de l’auteur est fluide. Les chapitres sont courts ce qui donne un certain rythme à l’histoire. On a toujours envie d’en savoir davantage à la fin de ces courts chapitres. Je n’ai pas du tout vu le temps passer en lisant ce roman. Quand je suis arrivée aux dernières pages j’étais vraiment triste de quitter Juliette et ses aventures. J’avais envie d’en savoir plus, de connaitre plus de choses sur la suite.

Un roman rafraichissant feel-good et drôle.


Michel Lafon – 283 pages – 16,95 €
Pocket – 240 pages – 6,95 €


coup de coeur

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s