The air he breathes – Brittainy C. Cherry

The air he breathes

Je suis tombée sur ce livre par hasard et j’avais très envie de me lancer dans une romance et celle-ci plus particulièrement vu tous les avis positifs.

Résumé de l’éditeur

Tout le monde m’avait avertie au sujet de Tristan Cole.

– Garde tes distances avec lui, me disait-on.

– Il est cruel.

– Il est froid.

– Il est bousillé.

C’est facile de juger un homme sur son passé. De regarder Tristan et de voir en lui un monstre. Mais je n’ai pas pu agir de la sorte. J’ai reconnu la désolation qu’il portait parce qu’elle était comparable à celle qui m’habitait, et je l’ai acceptée. Lui et moi, nous étions des coquilles vides. Nous étions tous les deux à la recherche d’autre chose. De quelque chose de plus. Nous voulions tous deux recoller les morceaux éparpillés de nos passés respectifs.

C’était peut être la condition pour que nous puissions finalement réapprendre à respirer.

Ce que j’en ai pensé

J’ai beaucoup apprécié ce roman ! C’est le premier tome de la saga The Elements mais chaque tome peut se lire indépendamment.

Dans ce premier tome, on suit Elizabeth, une jeune femme de 28 ans totalement brisée par ce qu’elle a vécu quelques mois plus tôt. Elle a une petite fille, Emma, qui lui permet de ne pas sombrer complètement et de se raccrocher à la vie. Dans la petite ville de Meadows Creek, elle va faire la rencontre de Tristan Cole. Lui aussi est un homme brisé qui a vécu des événements traumatisants, similaires à ce qu’a connu Elizabeth. Mais Tristan a très mauvaise réputation et ne laisse personne l’approcher.

Je me suis très vite attachée aux personnages et surtout à Tristan. L’évolution de ce personnage et toutes les émotions et contradictions par lesquelles il passe m’ont beaucoup touchées. Je me suis moins attachée à Elizabeth même si je l’ai bien aimée aussi. Elizabeth peut compter sur sa meilleure amie Faye, un personnage haut en couleurs, drôle et pétillante.

La relation entre Tristan et Elizabeth est forcément compliquée en raison de leur passé. C’est justement la manière dont ils vont évoluer et se reconstruire ensemble qui fait la force de ce roman. La romance est amenée peu à peu, de manière naturelle.

La fin du roman apporte certaines révélations et je m’attendais à certaines d’entre elles. Mais pour d’autres j’ai trouvé ça un peu dingue. C’est crédible mais je trouve que la tournure des choses n’avaient pas trop leur place ici. Enfin je suis satisfaite mais je sais pas trop comment l’expliquer je trouve que c’était inutile de partir dans cette voie.

La plume de l’auteure est très fluide et juste. Les mots ne sont pas choisis au hasard et tout est fait pour nous toucher en plein coeur. L’alternance des points de vue de Elizabeth et Tristan était vraiment intéressante. On a essentiellement le point de vue d’Elizabeth et je trouve un peu dommage qu’on ait celui de Tristan si peu souvent. Les thèmes abordés, outre la romance, sont poignants et m’ont fait verser quelques larmes. 


Hugo Roman – 360 pages – 17 €
Hugo Roman poche – 480 pages – 7,60 €


Bonne lecture

Publicités

4 commentaires sur « The air he breathes – Brittainy C. Cherry »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s