Au soleil redouté – Michel Bussi

  • Editeur : Pocket
  • Genre : Thriller
  • Nombre de pages : 496 pages
  • Prix : 7,95 €

J’aime beaucoup les romans de Michel Bussi. Celui-ci me tentait depuis sa sortie en grand format il y a un an. Quand il est sorti en poche je n’ai pas résisté et avec Audrey du blog Les petites bulles de papier on a décidé de le lire ensemble. J’ai apprécié dans l’ensemble mais sans plus.

Résumé de l’éditeur

Au cœur des Marquises, l’archipel le plus isolé du monde, où planent les âmes de Brel et de Gauguin, cinq lectrices participent à un atelier d’écriture animé par un célèbre auteur de best-sellers.
Le rêve de leur vie serait-il, pour chacune d’elles, à portée de main ?
Au plus profond de la forêt tropicale,
d’étranges statues veillent, l’ombre d’un tatoueur rôde.
Et plein soleil dans les eaux bleues du Pacifique,
une disparition transforme le séjour en jeu… meurtrier ?
Enfer ou paradis ? Hiva Oa devient le théâtre de tous les soupçons, de toutes les manipulations, où chacun peut mentir… et mourir.
Yann, flic déboussolé, et Maïma, ado futée, trouveront-ils lequel des hôtes de la pension Au soleil redouté… est venu pour tuer ?

Ce que j’en ai pensé

Plusieurs lectrices se rendent aux Marquises après avoir été sélectionnées à un concours d’écriture. Au programme de ce séjour : rencontre avec leur auteur fétiche et ateliers d’écriture, entre différents moments de détente. Mais un événement vient troubler ce séjour. L’auteur disparaît, laissant planer une ambiance mystérieuse et le début d’un jeu de piste meurtrier.

J’ai eu du mal à plusieurs moments dans ma lecture à comprendre où l’auteur voulait en venir. Parfois j’étais complètement perdue par par les événements. Heureusement que je l’ai lu en lecture commune avec Audrey parce que je pense que j’aurais pu laisser trainer ce roman pendant des mois. Pourtant j’appréciais au moment où je le lisais mais sans plus. Ce n’est qu’à la fin que l’on comprend certaines choses. La fin est inattendue et époustouflante, je ne m’attendais pas du tout à ces rebondissements et ces révélations.  

Je ne me suis pas spécialement attachée aux personnages. J’ai un peu plus apprécié Yann et Maïma que les autres. L’idée de base est vraiment intéressante, notamment avec les lettres qui sont retrouvées. Je n’ai pas ressenti d’émotion particulière face à certaines scènes. Ce qui m’a vraiment plu par contre, c’est le côté huis clos. Le coupable se trouvait forcément sous notre nez et c’est un côté pesant qui s’accentue au fil des pages puisqu’en tant que lecteur, on établit notre petite liste de suspect et certaines de nos théories peuvent s’effondrer très vite. 

Ce roman est très bien documenté sur les îles Marquises. J’ai trouvé que les informations données à propos de l’histoire des Marquises, ses traditions et ses habitants étaient très riches. Je connaissais très peu cet endroit et c’était intéressant d’en apprendre plus. 

Même si au final j’ai plutôt apprécié ma lecture dans l’ensemble, ce n’est clairement pas celui que j’ai préféré de Michel Bussi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s