La cerise sur le gâteau – Aurélie Valognes

  • Editeur : Le livre de poche
  • Genre : Contemporain
  • Nombre de pages : 480 pages
  • Prix : 8,70 €

Aurélie Valognes est une auteure que j’adore. Celui-là me tentait depuis sa sortie et juste avant le confinement j’ai pu l’acheter en poche. J’ai bien fait parce que c’est un coup de coeur !

Résumé de l’éditeur 

La vie est mal faite : à trente-cinq ans, on n’a le temps de rien ; à soixante-cinq ans, on a du temps, mais encore faut-il savoir quoi en faire…
Bernard et Brigitte en savent quelque chose. Depuis qu’elle a cessé de travailler, Brigitte profite de sa liberté retrouvée et s’investit dans son rôle de grand-mère. Pour elle, ce n’est que du bonheur. Jusqu’au drame : la retraite de son mari. Car, pour Bernard, troquer ses costumes contre des pantoufles, hors de question !
Ajoutez à cela des enfants au bord de la crise de nerfs, des petits-enfants infatigables, et des voisins insupportables…
La retraite : un long fleuve tranquille ? Pour le découvrir, plongez dans cette comédie irrésistible et inspirante !

Ce que j’en ai pensé

Bernard est totalement dévoué à son travail. Mais passé 60 ans, il est prié de prendre sa retraite. Une nouvelle vie s’ouvre à un Bernard réfractaire. Sa femme, Brigitte, doit supporter son mari qui lui en fait voir de toutes les couleurs. A cela s’ajoute les voisins insupportables, les enfants et petits-enfants qui demandent de l’attention.

J’ai adoré ce roman ! Les personnages sont très attachants. Bernard, grand râleur, est à la limite du supportable, parfois il est carrément ingrat et de mauvaise foi mais il a ce petit quelque chose qui le rend attachant. Sa femme Brigitte est tout l’opposé. Heureuse d’être à la retraite, c’est une femme joyeuse qui a trouvé de nouvelles activités à pratiquer pendant son temps libre. C’est un personnage tout aussi attachant.

Les autres personnage m’ont aussi beaucoup plu, surtout Alice, la belle-fille qui a une relation particulière avec chacun de ses beaux-parents. Marguerite, la mère de Bernard est aussi un personnage que j’ai pris plaisir à suivre. J’ai beaucoup aimé la relation de Bernard avec ses petits-enfants et notamment Paul, ainsi que son investissement dans une certaine mission.

Le couple de voisins est absolument insupportable. Le genre de voisins envahissants qui épient pour pouvoir vite sortir et se mêler des affaires des autres, se plaindre ou critiquer.

Ce roman aborde principalement la retraite et la difficulté à s’habituer à ce changement important dans une vie. A travers le personnage de Bernard et cette retraite anticipée, Aurélie Valognes aborde d’autres sujets importants, des leçons de vie : la transmission, l’écologie, la remise en question de soi et la connaissance de soi, la famille…

L’intrigue est addictive et entraînante. Une fois le roman commencé, je ne pouvais plus le lâcher. C’est une comédie pétillante avec des personnages réalistes. La plume d’Aurélie Valognes est un vrai régal. Dans son roman précédent je ne retrouvais pas assez l’humour et le côté feel-good, mais là j’étais servie. L’humour et l’émotion sont au rendez-vous, j’ai versé ma petite larme sur la fin. Je pense que c’est devenu mon roman préféré de cette auteure. 

coup de coeur

 

2 commentaires sur « La cerise sur le gâteau – Aurélie Valognes »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s