Les Héritiers tome 1 : La princesse de papier – Erin Watt

  • Editeur : Hugo Poche
  • Genre : Romance
  • Nombre de pages : 467 pages
  • Prix : 7,60 €

J’ai tellement vu passer cette saga sur les réseaux et la blogosphère au moment de sa sortie, que j’étais ravie de voir l’annonce d’une sortie poche. J’ai gagné le tome 2 lors d’un concours alors j’ai vite acheter le tome 1 et j’ai enfin commencé cette saga.

Résumé de l’éditeur

Ella Harper est une battante, une éternelle optimiste. Elle a passé sa vie à déménager de ville en ville pour suivre sa mère, à avoir des fins de mois difficiles et à penser qu’un jour elles allaient s’en sortir. Mais quand sa mère meurt, elle se retrouve seule au monde…
Jusqu’au jour où Callum Royal apparaît dans sa vie. Finis la galère et le club de strip-tease pour payer ses études. La voilà dans le grandiose manoir des Royal. De l’argent, du luxe du confort… Et… les cinq fils de Callum.
Tous la détestent, tous sont désespérément attirants. Le plus charismatique d’entre eux, Reed Royal, est celui qui est le plus déterminé à la renvoyer là où il pense qu’est sa place, dans un monde de dénuement qu’elle n’aurait jamais dû quitter. Il ne veut pas d’elle dans sa vie. Il ne veut pas lui faire une place dans le petit monde huppé des Royal.
Et s’il avait raison ? Argent, excès, tromperies, faux-semblants. Tout un univers qu’Ella découvre avec stupeur. Si elle veut survivre dans le royaume des Royal, il va falloir qu’elle apprenne à édicter ses propres règles royales.

Ce que j’en ai pensé

Ella a 17 ans et se débrouille toute seule pour s’en sortir depuis le décès de sa mère. Elle fait des strip-tease dans un club. Jusqu’au jour où Callum Royal vient la chercher et se présente comme son tuteur. Elle n’a pas d’autre choix que le suivre et vivre avec lui et ses fils dans un grand manoir. Ella va devoir s’adapter à sa nouvelle vie et se faire accepter par les enfants de Callum, tous plus cruels les uns que les autres.

J’ai beaucoup aimé les personnages. Le personnage d’Ella est attachant. Elle est forte, courageuse et fait tout pour s’en sortir. Les fils Royal, Gidoon, Reed, Easton, Sawyer et Sebastian, sont détestables. Ils sont brisés par certaines choses de leur passé. Seuls Reed et Easton sont vraiment présents dans ce premier tome et ils sont vraiment odieux avec Ella.

J’ai vraiment eu du mal avec Reed pendant toute une partie du roman. J’ai plus accroché avec Easton mais c’est peut-être parce que ce n’est pas centré sur lui, vu que son attitude n’a rien d’adorable. Malgré leur caractère, je trouve que les fils Royal dégagent quelque chose de touchant. On apprend à les connaître peu à peu à travers Ella.

Callum est très loyal envers son meilleur ami et semble prêt à tout pour Ella. Il se montre rapidement très attentionnée envers elle. Pour ses fils c’est plus compliqué, ils sont plutôt décidés à la faire partir et c’est Reed le chef de la petite bande. L’ambiance générale est parfois un peu malsaine. Certaines peuvent être choquantes pour les plus jeunes. 

La relation entre Ella et Reed est malsaine mais bizarrement elle m’a plu sous certains aspects. Reed peut se montrer totalement ignoble à un moment, comme il peut faire preuve de respect et de délicatesse à d’autres instants.

Je trouve les passages qui parlent de la famille de Reed très touchants. C’est la famille entière qui est brisée et je pense qu’il y a pas mal de non-dits. J’ai hâte d’en savoir plus pour savoir d’où vient ce mal-être général dans cette famille.

Pour la plume, c’est simple et fluide. Par contre je ne sais pas si ça vient de la traduction ou quoi mais le vocabulaire était très répétitif. J’avais l’impression de lire les mêmes mots à chaque page et c’était un peu lassant. L’intrigue est hyper addictive, j’avais tout le temps envie de connaître la suite. Les rebondissements s’enchaînent jusqu’à la toute fin. Et d’ailleurs cette fin ? C’est un gros cliffhanger qui promet une suite mouvementée et pleine de rebondissements.

Incontournable

2 commentaires sur « Les Héritiers tome 1 : La princesse de papier – Erin Watt »

  1. C’est marrant, le récit de ce roman me rappel un drama japonais que j’avais vu il y a bien longtemps quand j’étais ado. (Pas moyen de me souvenir du titre par contre x.x) Et c’était vraiment le même principe, une fille plutôt pauvre se retrouve dans une famille méga riche avec plein de beaux gosses. Je serais curieuse de le lire à l’occasion !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s