Le joyau – Amy Ewing

  • Editeur : Robert Laffont/Collection R
  • Nombre de pages : 468 pages
  • Prix : 9,90 €

J’avais déjà vu passer ce livre qui ne m’avait pas attiré plus que ça. Mais avec le prix découverte lancé par la Collection R en janvier j’ai eu envie d’en profiter et de découvrir ce livre. Eh bien heureusement que je l’ai acheté ! Ce premier tome est un coup de coeur !

Résumé de l’éditeur

Le Joyau, haut lieu et coeur de la cité solitaire, représente la richesse, la beauté, la royauté.
Mais pour une jeune fille pauvre comme Violet Lasting, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n’importe laquelle : Violet a été formée pour devenir Mère-Porteuse. Car dans le Joyau, le vrai luxe est la descendance…
Achetée lors de la Vente aux Enchères par la Duchesse du Lac, Violet – le lot 197, son nom officiel – va rapidement découvrir la réalité brutale qui se cache derrière l’étincelante façade du Joyau. S’exercer à la cruauté, à la trahison et aux coups bas est la distraction favorite de la noblesse. Violet doit accepter son sort et tâcher de rester en vie.

Ce que j’en ai pensé

Violet est à Southgate, une sorte d’école pour les adolescentes sélectionnées pour devenir mères porteuses. Lors de la Vente aux Enchères, Violet est achetée par la duchesse du Lac. Elle se retrouve directement au coeur du Joyau. Mais ce lieu est celui du pouvoir et tous les coups bas sont permis. Violet n’a d’autres choix que d’accepter son sort et de tout faire pour répondre aux désirs de la duchesse pour rester en vie.

Violet est un personnage très attachant. Elle est forte, combattante et ne se plie pas à toutes les demandes de la duchesse. En parlant de la duchesse, j’ai eu beaucoup de mal à cerner ce personnage. Elle montre différentes facettes d’elle et peut être à la fois cruelle et odieuse et à la fois généreuse et touchante. J’ai beaucoup apprécié d’autres personnages comme Lucien et Ash mais je ne veux pas trop en dire pour vous laisser découvrir qui ils sont.

Ce que j’ai aimé dans cette dystopie, c’est que les différents éléments qui constituent cet univers nous sont donnés peu à peu. On ne se retrouve pas perdu dans cet univers et c’est très agréable pour la lecture je trouve. Le joyau et la royauté regorgent de mystères, de querelles, de rancoeurs et de projets divers.

J’étais un peu perdue parfois dans les noms de toutes les comtesses et duchesses que l’on rencontre. Mais au fur et à mesure j’arrivais à les différencier. J’ai beaucoup aimé découvrir les caractéristiques des mères-porteuses, comprendre à quel point elles avaient un rôle important à jouer et comment elles agissaient. 

L’action est présente tout au long du livre. Violet est une mère-porteuse et son rôle est donc de tomber enceinte. J’espérais que ce moment n’arriverait pas trop tôt et j’avais chaque fois peur pour elle, peur de ce qui allait lui arriver. Je suis d’ailleurs restée choquée à plusieurs reprises parce qu’il se passe des choses auxquelles je ne m’attendais absolument pas. Ce premier tome est plutôt riche en révélations et les rebondissements ne manquent pas.

La plume de l’auteure est très fluide et très addictive. Il se passe toujours quelque chose du coup c’est hyper addictif. Je lisais ce livre en lecture commune mais c’était parfois très dur de devoir s’arrêter à la fin d’un chapitre. Le suspense est au rendez-vous et est présent jusqu’à la toute fin de tome. Ce premier tome finit par un gros cliffhanger et j’ai juste envie de me jeter sur la suite.

coup de coeur

Publicités

7 commentaires sur « Le joyau – Amy Ewing »

Répondre à leslivresdetcheny Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s