A la lumière du petit matin – Agnès Martin-Lugand

  • Editeur : Michel Lafon
  • Nombre de pages : 334 pages
  • Prix : 18,95 €

J’aime beaucoup Agnès Marin-Lugand et je lis chacun de ses romans. J’ai un peu tardé à lire celui-ci, je ne sais pas pourquoi mais je l’ai enfin lu. C’est la première fois que ça m’arrive avec cette auteure mais j’ai un avis assez mitigé sur ce roman.

Résumé de l’éditeur 

À l’approche de la quarantaine, Hortense se partage entre son métier de professeur de danse et sa liaison avec un homme marié. Elle se dit heureuse, pourtant elle devient spectatrice de sa vie et est peu à peu gagnée par un indicible vague à l’âme qu’elle refuse d’affronter. Jusqu’au jour où le destin la fait trébucher… Mais ce coup du sort n’est-il pas l’occasion de raviver la flamme intérieure qu’elle avait laissée s’éteindre ?

Ce que j’en ai pensé

On suit Hortense, professeur de danse dans une école parisienne, heureuse dans sa vie professionnelle comme dans sa vie personnelle. Quand ses collègues ont des envies plus ambitieuses, d’école plus développée, de plus de grandeur dans ce milieu, Hortense suit sans pour autant être pleinement ravie de ces changements. Mais sa relation avec Aymeric est compliquée puisque c’est un homme marié. Le jour où elle fait une chute tout va basculer pour elle.

C’est compliqué de faire cette chronique parce que j’ai adoré tous les romans de cette auteure, j’ai bien aimé celui-ci aussi mais certaines choses m’ont vraiment dérangées pendant ma lecture.

Je vais commencer par parler d’Hortense. Pour moi ça partait très mal avec ce personnage. Elle est avec un homme marié depuis 3 ans, elle sait qu’il est marié et j’ai eu un peu de mal avec cette histoire d’adultère. Même si on peut trouver des excuses à Hortense, quand je lisais certains passages j’avais envie de la secouer (bon j’ai eu souvent envie de la secouer par rapport à ça). Mais au fil des pages, on la découvre un peu plus et finalement mon avis sur elle a évolué.

D’autres personnages sont présents aux côtés d’Hortense. J’ai beaucoup apprécié Elias qui m’a intriguée dès son arrivée. J’ai aussi apprécié lire les passages avec Cathie et Mathieu, les meilleurs amis d’Hortense. J’ai détesté le personnage d’Aymeric, je n’ai pas réussi à trouver une seule chose positive sur ce personnage. Son comportement avec Hortense de manière générale mais surtout suite à sa chute m’a vraiment énervée pendant ma lecture.

L’histoire est agréable à suivre, on suit Hortense qui se rend compte que sa vie n’est pas si parfaite qu’elle le pensait. Elle va prendre conscience de pas mal de choses et tenter de se recentrer sur elle-même pour avancer. J’ai aimé voir l’évolution d’Hortense, la voir s’ouvrir et s’épanouir peu à peu. La fin du livre est beaucoup trop rapide. Certaines choses se passent sans qu’il y ait plus d’explication et c’était un peu dommage.

La plume de l’auteure est très fluide et addictive, c’est d’ailleurs la force du livre. Ce qui m’a vraiment dérangée dans ce livre c’est que j’avais l’impression de lire un mélange de deux autres livres de l’auteure. J’étais déçue de voir exactement le même schéma et la même personnalité du personnage principal. Ce n’est que mon avis et ça ne veut pas du tout dire que le livre est mauvais ou quoi. Si je n’avais pas lu les autres romans de l’auteure je suis certaine que je l’aurais beaucoup plus apprécié. 

A découvrir

4 commentaires sur « A la lumière du petit matin – Agnès Martin-Lugand »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s