Autre-monde – Le Cœur de la Terre – Maxime Chattam

Autre monde 3

Après la fin du tome 2 dont je ne me remettais pas (ma chronique est ici), il fallait absolument que je lise le tome 3. Je légèrement modifié le résumé parce que je trouve qu’il spoile un élément et ça a presque gâché la surprise.

Résumé de l’éditeur

L’invasion d’Eden est imminente. Pour défendre la cité et déjouer les plans maléfiques de la reine Malronce, il n’y a plus d’autre choix : il faut combattre. Les Pans doivent alors développer leurs pouvoirs, affronter Cyniks et Gloutons dans une guerre sans merci, braver le Raupéroden, dont la vraie nature, comme celle de la reine Malronce, leur restera longtemps inconnue. C’est l’épreuve ultime pour les personnages qui doivent apprendre la vie en commun, la politique, et aussi le lien vital et salvateur qu’il faut préserver avec la nature. Pour survivre, pour que le monde change, et que renaisse l’espoir.

Ce que j’en ai pensé

On retrouve les personnages qui arrivent à Eden. L’invasion est pour bientôt, ils le savent et préviennent les autres Pans. La guerre se prépare en réunissant les Pans, en montant différents plans d’attaque et des stratégies. Chacun apprend à mieux connaître son altération et à la développer.

De son côté Malronce continue la Quête des Peaux pour retrouver l’enfant qui correspond à la carte. On sait maintenant qui est cet enfant et forcément on a peur qu’il ne soit pris par Malronce.

Les personnages sont toujours aussi attachants. J’adore Ambre qui me fait parfois penser à Hermione Granger, elle est réfléchie, raisonnable, ce qui ne l’empêche pas d’agir quand c’est nécessaire. D’autres personnages font leur apparition. Certains Pans sont dans l’âge critique, celui où ils ne sont plus tout à fait Pans et aimeraient rejoindre les Cyniks. L’auteur est d’ailleurs très fort pour nous tromper sur les personnages. 

Ce tome est plein de révélations, d’actions, de suspense et de rebondissements. On a beaucoup de réponses à différentes questions que l’on pouvait se poser depuis le premier tome. On en sait plus sur Malronce et le Raupéroden et sur leurs motivations.

Certaines révélations m’ont laissées un peu sceptiques mais en même temps je me pose beaucoup de questions sur les origines de cet autre-monde, sur la Tempête et tout ce qui est arrivé ensuite. Ce tome clôture le premier cycle de la saga. La fin a confirmé mes doutes et j’ai hâte de lire la suite pour savoir ce que l’auteur nous réserve. 


Albin Michel – 480 pages – 20,30 €
Le livre de poche – 504 pages – 7,60 €


Incontournable

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s