Entre mes doigts coule le sable – Sophie Tal Men

Entre mes doigts coule le sable

J’avais adoré le premier tome de cette trilogie Les yeux couleur de pluie (chronique ici) et j’ai tout autant aimé ce deuxième tome.

Résumé de l’éditeur

Pas facile de concilier médecine et vie privée quand on est internes à l’hôpital  ! Marie-Lou – qui a quitté sa Savoie natale pour Brest – et Matthieu – le ténébreux surfeur – sont tombés amoureux au premier regard. Mais entre leurs stages en psychiatrie et en neurochirurgie, les nombreuses gardes à effectuer, les apéros au Gobe-mouches et les fêtes carabines, leur histoire d’amour n’est pas un long fleuve tranquille. C’est plutôt la valse des sentiments… surtout quand leurs proches deviennent leurs patients.
Matthieu parviendra-t-il à vaincre ses peurs et à laisser Marie-Lou entrer dans sa vie  ? Marie-Lou apprendra-t-elle à laisser glisser le sable entre ses doigts  ?

Ce que j’en ai pensé

On retrouve Marie-Lou qui termine son stage en neurologie pour en débuter un nouveau au service psychiatrie. Mathieu est affecté au service de neurochirurgie et arrive peu à peu aux derniers mots de sa thèse.

La relation entre Marie-Lou et Mathieu n’est pas parfaite. Mathieu est parfois distant, froid et a des réactions pas toujours justes ou compréhensibles. Mais j’aime beaucoup voir ces deux personnages ensemble. Ils sont tous les deux très attachants. Le personnage de Josic est au coeur d’une intrigue et j’ai été très touchée par ce personnage qui n’avait pourtant pas retenu mon attention au début. 

Les chapitres alternent les points de vue de Marie Lou et Mathieu. On en apprend plus sur le personnage de Mathieu, son passé, ses émotions et ressentis. Les sentiments, les différents événements et les problèmes psychiatriques sont parfaitement amenés et décrits. Sophie Tal Men traite les thèmes de l’alcoolisme et de la dépression avec justesse.

En réalité il n’y a pas une intrigue palpitante ou haletante. Il ne se passe pas énormément de choses, pourtant les pages se tournent toutes seules. J’ai vraiment aimé suivre la vie de Marie-Lou et Mathieu. Je pense que la plume de Sophie Tal Men y est pour beaucoup dans le fait que j’ai autant aimé lire ce livre. J’attends maintenant la sortie poche du troisième tome, si j’arrive à tenir jusque là.


Albin Michel – 304 pages – 18 €
Le Livre de poche – 320 pages – 7,70 €


Incontournable

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s