Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie – Virginie Grimaldi

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie

J’attendais avec impatience la sortie poche de ce roman de Virginie Grimaldi. J’avais adoré les deux premiers et celui-ci ne fait pas exception.

Résumé de l’éditeur

«  Je veux qu’on divorce. »
Il aura suffi de cinq mots pour que l’univers de Pauline bascule.
Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse les jours s’écouler en attendant que la douleur s’estompe. Jusqu’au moment où elle décide de reprendre sa vie en main.
Si les sentiments de Ben se sont évanouis, il suffit de les ranimer.
Chaque jour, elle va donc lui écrire un souvenir de leur histoire. Mais cette plongée dans le passé peut faire resurgir les secrets les plus enfouis.

Ce que j’en ai pensé

Pendant de nombreuses années, Pauline et Ben étaient très amoureux l’un de l’autre. Très heureux avec leur fils Jules, tout paraissait ensoleillé dans leur vie de couple. Pourtant Ben décide brutalement de mettre un terme à leur histoire. Pauline alterne les phases de colère et de tristesse. Elle va tout faire pour reconquérir Ben en lui adressant des lettres retraçant leurs moments heureux.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Pauline. Elle m’a touchée par sa volonté à reconquérir le cœur de Ben et en même temps à un moment je trouvais qu’il fallait qu’elle laisse tomber et qu’elle tourne la page. Mais bien sûr les choses ne sont pas aussi simples et on va voir que leur histoire n’était pas parfaite et que Ben ne l’a pas vécu de la même manière que Pauline. On va alors découvrir une autre facette de leur vie.

Je m’attendais à un roman très feel-good comme les deux premiers que j’ai lus de cette auteure. Mais celui-ci est plus profond, les thèmes abordés sont plus poignants. Je ne me suis absolument pas identifiée au personnage mais j’ai été énormément touchée par ce qu’elle a vécu, par sa relation avec ses parents, son frère et sa sœur. Pauline et Ben sont deux personnages auxquels je me suis beaucoup attachée, même si on ne voit Ben que très peu. La grand-mère de Pauline est un personnage parfait. Elle est drôle, parfois malgré elle, avec son franc parler. Elle apporte une touche de fraîcheur et j’attendais avec impatience ses phrases cinglantes.

J’ai beaucoup aimé découvrir les moments passés de la vie de couple de Pauline et Ben à travers les différentes lettres. Cela permet de mieux comprendre Pauline et de mieux saisir pourquoi elle ne veut pas baisser les bras.

Les thèmes du deuil, de l’alcoolisme, de la séparation ou encore de l’homosexualité sont abordés avec justesse et finesse. Virginie Grimaldi manie nos émotions d’une main de maître en nous faisant passer du rire aux larmes, encore une fois. Sa plume est fluide, très addictive, à la fois pleine de touches d’humour et de moments poignants.


Fayard – 464 pages – 19 €
Le Livre de poche – 416 pages – 7,90 €


Incontournable

Publicités

2 commentaires sur « Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie – Virginie Grimaldi »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s