Les Descendants – Mélissa De La Cruz

 

J’ai terminé la trilogie L’île de l’Oubli de Mélissa De La Cruz le mois dernier et je préférais faire un article sur la trilogie plutôt que sur chaque tome.Avant de commencer, il n’y aura pas de spoil dans l’article évidemment.

Résumé de l’éditeur

Il y a vingt ans, tous les Méchants de tous les contes de fée ont été bannis du royaume d’Auradon et réduits à vivre dans une prison sur une île. Et quand on parle de Méchants, c’est vraiment de la crème de la crème de la méchanceté : Cruella d’Enfer, Maléfique, la Méchante Reine, Jafar et compagnie… Cette île est protégée par une force magique qui maintient les prisonniers et leurs enfants en captivité. La vie y est sinistre et monotone. C’est un endroit sale, qu’on laisse pourrir, oublié du reste du monde… Cependant, dans les profondeurs de la mystérieuse Forteresse Interdite, un œil de Dragon est caché. Il est la clé de leur liberté. Or, seul le Descendant le plus intelligent, le plus mauvais et le plus diabolique pourra le trouver… à moins qu’il s’agisse d’une Descendante ?

Ce que j’en ai pensé

Dans cette trilogie on va suivre un groupe de quatre adolescents, tous enfants de célèbres méchants. Mal est la fille de Maléfique, c’est un personnage auquel je me suis assez rapidement attachée. Tout comme Evie, la fille de la méchante reine, qui est plus superficielle mais très attachante. Ensuite je me suis beaucoup moins attachée aux deux garçons même si ils ont chacun un petit quelque chose qui donne envie de les suivre. Jay est le fils de Jafar, un voleur et très proche de Mal. Carlos est le fils de Cruella et c’est un garçon peureux, très peu courageux au début mais touchant en raison de la relation compliquée qu’il a avec sa mère. 

Cette saga est donc une réécriture de contes dans laquelle les gentils et les méchants ne vivent plus ensemble. Les méchants ont été exilés sur l’île de l’Oubli, un lieu sale, crasseux, où la magie est neutralisée. Bref, c’est loin d’être une île paradisiaque, à l’inverse du royaume d’Auradon où tout semble superbe. Mais sur Auradon, seuls les gentils ont le droit d’y vivre. Auradon est gouverné par la belle et la bête mais leur fils Ben va bientôt atteindre l’âge requis pour prendre le pouvoir. Ben est un personnage que j’ai beaucoup apprécié à partir du premier film.

Dans toute la saga, on retrouve les personnages qui ont marqué notre enfance dans les contes ou dans les Disney. On les rencontre de manière différente et c’était original de voir les méchants sous un nouveau jour. C’est une sorte de suite commune à tous les contes de mon enfance. Dans le premier tome, les enfants souhaitent devenir aussi méchants que leurs parents, et c’est aussi un des souhaits les plus chers des parents. Certains personnages vont tout faire pour être à la hauteur des attentes de leurs parents. Je ne vous parle pas de la suite et des aventures qui attendent Mal, Evie, Jay et Carlos après le premier tome mais j’ai été très agréablement surprise de la tournure que la saga prend et de l’évolution de ces personnages.

Une fois le premier tome terminé, il faut regarder le film Descendants. J’ai trouvé ça très intéressant de voir les personnages évoluer dans le film. Certains n’étaient pas vraiment comme je les avais imaginé et je trouve que dans le film les méchants ne font pas peur du tout, ils ont perdu leur aura terrifiante. Après avoir vu ce film, il faut lire les tomes 2 et 3 puis regarder le film Descendants 2 qui clôture la saga (bon j’ai vu qu’un troisième film allait sortir l’année prochaine mais je me demande quand même ce qu’ils vont pouvoir faire).

Le fait d’alterner la lecture et les films pour suivre cette saga est très original. Le premier film commence à la fin du tome 1 et le tome 2 reprend exactement là où on laisse les personnages dans le premier film. Tout s’enchaîne à merveille et j’avais un peu peur de me lasser ou de ne pas être emballée par ce procédé mais pas du tout !

J’ai adoré les deux premiers tomes, qui ont été des coups de coeur, et les deux films. Le tome 3 m’a légèrement moins plu mais ça s’est joué à pas grand chose.

Petite mention particulière pour le travail éditorial, les livres-objet sont vraiment magnifiques avec une très jolie mise en pages.

Mystères, quêtes, amitiés et même amour sont au rendez-vous dans l’ensemble de la saga.


Tome 1 Hachette Romans – 304 pages – 15,90 €
Tome 2 Hachette Romans – 270 pages – 15,90 €
Tome 3 Hachette Romans – 270 pages – 15,90 €


Incontournable

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s