Never never – Collen Hoover & Tarryn Fisher

J’ai enchaîné les trois tomes de cette saga. J’avais très envie de la découvrir suite à l’avis d’Audrey (Les petites bulles de papier) et puis c’est Colleen Hoover et mes deux lectures de cette auteure ont été d’excellentes surprises.

Résumé de l’éditeur

Charlie et Silas ont commencé à comprendre ce qui leur est arrivé : tous deux ont perdu la mémoire et ne se souviennent de rien. Il leur faut tout redécouvrir, mais un événement imprévu a encore compliqué les choses. Leur mémoire s’est à nouveau évanouie au bout de quelques heures, les obligeant à tout recommencer.

Pourtant, ils progressent dans leur quête des souvenirs et d’eux-mêmes. Ils sont désormais alliés dans cette recherche malgré tout ce qui les a séparés et qu’ils doivent redécouvrir. Et surtout, ils savent que l’explication de cette amnésie pourrait être en eux et que  « jamais, jamais » , cette expression qu’ils retrouvent partout dans leur passé est peut-être la clé de tout.

Ce que j’en ai pensé

On suit les personnages de Charlie et Silas qui ont perdu la mémoire. Ils n’ont aucun souvenir de leurs proches, de leur vie. Ils comprennent rapidement qu’ils sont un couple mais la romance reste secondaire. Charlie et Silas sont attachants même si je trouvais Charlie un peu dure parfois. Mais je m’attendais à ce que les personnages soient plus exploités, plus forts, comme c’était le cas dans Maybe someday et Confess.

Les auteurs alternent le point de vue de chacun ce qui permet au lecteur d’avoir les informations recueillies par les deux personnages et de rester immergé au cœur de l’intrigue. L’intrigue est très addictive et rythmée. L’histoire est pleine de surprises, de rebondissements, de mystères et de secrets que j’essayais de comprendre pour trouver la raison des pertes de mémoire de Charlie et Silas. On apprend beaucoup de choses au fil des pages. Les personnages tentent de reconstituer l’énorme puzzle, pièce par pièce.

La plume des auteurs est très fluide et addictive. Chaque tome est très court, on ne voit pas du tout le temps passer.

La fin est le gros point négatif pour moi. On a une histoire très intrigante, avec des éléments qui s’ajoutent et la fin est très plate, sans intérêt. C’est vraiment dommage, il y avait un gros potentiel pour la fin de cette trilogie mais celle choisie par les auteurs ne me convainc pas du tout. Il reste quelques zones d’ombres et j’aurais aimé que ces détails soient plus exploités.

Une trilogie addictive et intrigante


Saison 1 – Hugo Roman – 240 pages – 13,50 €
Saison 2 – Hugo Roman – 150 pages – 9,95 €
Saison 3 – Hugo Roman – 160 pages – 9,95 €


 

Bonne lecture

Publicités

2 commentaires sur « Never never – Collen Hoover & Tarryn Fisher »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s