L’élite – Kiera Cass

L'élite

J’ai lu le premier tome de La sélection il y a quelques semaines et j’avais un avis plutôt mitigé sur le personnage principal. J’avais quand même envie de connaître la suite et je n’ai pas attendu très longtemps pour m’y plonger. Si vous n’avez pas lu le premier tome, vous pouvez retrouver ma chronique ici.

Résumé de l’éditeur

Elles étaient 35 candidates, elles ne sont plus que 6 .
Trois cents ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l’oubli. De leurs ruines est née Illeá, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne. 

La Sélection de trente-cinq candidates s’est réduite comme peau de chagrin, et désormais l’Élite restante n’est plus composée que de six prétendantes. L’enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu’elles sont les mieux à même de monter sur le trône d’Illeá, alors que deux factions de rebelles veulent faire tomber la monarchie.
Pour America Singer, demeurer au palais est encore plus compliqué : ses sentiments envers Maxon viennent se heurter à l’amour qu’elle éprouve depuis l’enfance pour Aspen, garde royal qu’elle croise tous les jours dans les galeries, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales…
Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête du déclic qui changera à jamais le cours de sa vie…
Tout jeu comporte des règles, et les règles sont faites pour être transgressées.

Ce que j’en ai pensé

Si le premier tome m’avait moyennement convaincue, celui-ci m’a conquise ! Dans le premier tome, j’avais eu beaucoup de mal avec ce personnage, notamment pour la comprendre et la cerner, et du coup je ne m’étais du tout attachée à elle même si je l’ai plus appréciée sur la fin. Dans ce deuxième tome, j’ai enfin pu m’attacher à America. Elle se montre de plus en plus déterminée et courageuse. Même si j’ai parfois du mal à comprendre certaines de ses décisions ou le fait qu’elle est indécise sur certains points, elle s’affirme dans ses décisions et montre de plus en plus qui elle est et sa personnalité. Le fait que l’histoire soit de son point de vue, on ressent plus ses émotions et on angoisse avec elle, notamment lorsqu’elle se trouve face aux caméras. Sa fragilité apporte également un plus à l’intrigue et à certaines situations.

Le personnage de Maxon me plait de plus en plus. Je me suis très vite attachée à lui et dans ce tome on en apprend plus sur lui, sur sa fonction de prince. Il dévoile peu à peu certains de ses secrets, et c’est surtout sa sensibilité et ses blessures qui m’ont touchées. Aspen est encore présent et je ne comprends toujours pas ce personnage. Je n’arrive pas à l’apprécier ni même le détester. Concernant les autres filles de l’élite, j’ai adoré le personnage de Céleste. Certes c’est une peste, elle est même méchante et manipulatrice mais j’ai adoré la détester.

La plume de Kiera Cass est très fluide et addictive. Je l’ai aussi trouvée plus riche avec plus de descriptions, que ce soit pour les robes, les coiffures des filles ou le palais. Elle nous en apprend davantage sur Illéa, le fonctionnement de ce pays, sa fondation et sur la monarchie.

Le point négatif pour moi c’est certaines scènes qui étaient insoutenables à lire. Je ne peux pas en dire pour ne pas vous spoiler mais une scène en particulier était trop pour moi.

Un deuxième tome addictif et plus riche


Robert Laffont Collection R – 324 pages – 16,90 €


Bonne lecture

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s