Quand vient la vague – Manon Fargetton & Jean-Christophe Tixier

Quand vient la vague

Je remercie NetGalley et les éditions Rageot pour ce livre qui est un coup de coeur !Résumé de l’éditeur

Bouleversée, Nina quitte le domicile familial et jette ses clés dans une bouche d’égout… Quelques mois plus tard, son frère Clément se met à sa recherche. De Lacanau à Bordeaux puis Paris, il découvre la raison de sa fuite, ces « vagues » qui l’ont submergée, l’obligeant à tout quitter.

Ce que j’en ai pensé 

Quand j’ai commencé ce roman je ne m’attendais pas du tout à être autant touchée. Les « vagues » qui submergent Nina nous atteignent également. Les points de vue de Clément  et de Nina sont alternés. On commence par découvrir Clément, sa passion pour le surf et le manque de sa soeur Nina. En parallèle, on suit Nina, quelques mois plus tôt, juste avant sa disparition. On la découvre heureuse dans sa famille, les querelles avec son frère, une vie d’adolescente normale. Mais très vite quelque chose va la pousser à disparaître. 

Clément et Nina sont deux personnages très touchants mais je me suis plus attachée à Clément.Je trouvais certaines décisions de Nina un peu égoïstes même si je les comprenais. Chacun nous procure beaucoup d’émotions à travers leurs réactions, leurs sentiments et les découvertes qu’ils font chacun de leur côté à presqu’un an d’intervalle.

Les révélations s’enchaînent pour arriver à une annonce impensable au début. Même si on découvre assez rapidement ce qui est arrivé à Nina, il reste beaucoup de zones d’ombres et de choses à comprendre dans la suite du roman. L’histoire est très touchante et bouleversante. L’écriture est fluide, prenante et addictive. J’avais toujours envie de savoir ce qui allait arriver à Clément et à Nina alors j’ai enchaîné les chapitres très rapidement. J’aime beaucoup les livres avec une alternance des points de vue comme ça c’est extrêmement addictif et cette alternance à quelques mois d’intervalle apporte plus de profondeur à l’histoire et aux personnages. 

En approchant de la fin j’avais un peu peur de ce que les auteurs nous avaient réservé. Mais finalement cette fin est dans la continuité de l’intrigue et même si elle est un peu frustrante, elle est logique. 

Une histoire bouleversante, émouvante et addictive. 


Rageot – 288 pages – 15,90 €


coup de coeur

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s