Ma raison d’espérer – Rebecca Donovan

Ma raison d'espérer

Emma se remet tout doucement de ce qu’elle a vécu ces dernières années. Grâce à Sara et Evan, elle réapprend à vivre. Elle va décider de donner une seconde chance à sa mère, qui l’a abandonnée. Mais le regard des autres, le poids du passé, la souffrance et le traumatisme d’Emma seront des obstacles à affronter.

Ce que j’en ai pensé

Si vous n’avez pas lu le premier tome je vous conseille plutôt de lire ma chronique sur le tome 1.

J’avais eu un gros coup de coeur pour le premier tome mais pas celui-ci même si j’ai beaucoup aimé ma lecture. Dans ce tome, on retrouve Emma quelques mois après la fin fracassante du premier tome. Carol n’est plus là pour nuire à Emma qui vit désormais chez Sara. Elle réapprend peu à peu à vivre librement. Elle peut désormais sortir avec Sara, être avec Evan et le voir sans user de stratagèmes pour que cela reste secret aux yeux de sa famille.

Mais si Carol n’est plus là, son ombre plane toujours sur Emma. Elle fait des cauchemars terribles qui lui font sans cesse revivre le drame qu’elle a vécu quelques mois plus tôt. Sa reconstruction va être longue et difficile. Elle pourra compter sur sa meilleure amie Sara et sur son petit ami Evan pour se remettre de tout ça.

Emma souhaite accorder une seconde chance à sa mère, Rachel, et s’installe avec elle. Les choses vont être difficiles pour la mère et la fille de prendre leurs marques et de se retrouver après tant d’événements. C’est un personnage complexe difficile à comprendre. J’ai trouvé qu’il y avait certaines longueurs à ce moment là du roman, les choses se répétaient un peu continuellement et j’avais l’impression de tourner en rond. C’est pour cette raison que je n’ai pas eu de coup de coeur je pense.

Dans ce tome, en plus de la mère d’Emma, un nouveau personnage fait son entrée. Il s’agit de Jonathan, le petit ami de la mère d’Emma. Il est à peine plus âgé qu’Emma et tous deux vont se trouver quelques points communs. J’avais beaucoup de mal à cerner ce personnage mais j’ai beaucoup apprécié sa présence qui permettait de relancer un peu l’histoire et de lui apporter un nouveau tournant. Ce que j’ai beaucoup apprécié aussi, ce sont les révélations sur Emma, son passé, son père qui permettent de comprendre un peu plus le personnage de Rachel.

Encore une fois, Rebecca Donovan nous laisse sur une fin fracassante et je n’ai pas pu m’empêcher de lire la suite.


Pocket Jeunesse – 608 pages – 18,90 €


Incontournable

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s