Les derniers jours de Rabbit Hayes – Anna McPartlin

Les derniers jours de Rabbit Hayes

Rabbit Hayes, ou Mia Hayes, est une femme d’une quarantaine d’années qui a combattu le cancer quelques années auparavant. Mais le cancer est revenu et cette fois ce pourrait être la fin du chemin pour Rabbit. Elle entre en maison de soins palliatifs, accompagnée de sa mère Molly. Toute sa famille et sa fille vont se relayer auprès d’elle jusqu’aux derniers instants.

Ce que j’en ai pensé

J’appréhendais un peu de commencer ce roman en raison du thème abordé. Mais ce que j’ai apprécié c’est que ce roman n’est pas écrit de manière à faire pleurer.

On suit Rabbit dès son entrée à la maison de soins palliatifs. Mais l’auteure nous propose aussi de découvrir l’histoire des proches de Rabbit par l’alternance des points de vue de chaque personnage. Ce procédé nous plonge dans différentes émotions toutes plus fortes les unes que les autres. Les moments de vie et les souvenirs de Rabbit et ses proches nous font sourire et ajoutent une autre dimension au roman (bien sûr j’ai pleuré un peu beaucoup par moments).

Chaque personnage a ses particularités, sa manière de penser et de réagir face à ces événements et ceux à venir. Je me suis attachée à chacun d’entre eux, et plus particulièrement Juliet et Davey. Sans trop en dire, ils ont une relation particulière, forte et  Molly et Jack sont les parents de Rabbit, bien décidés à ne surtout pas baisser les bras. Ils vont continuer à se battre jusqu’au bout pour leur fille. J’étais très admirative de leur force et de leur courage. Rabbit a une soeur, Grace, et un frère, Davey. Juliet est la fille de Rabbit. Malgré son jeune âge, elle est très mature, très forte et surtout très courageuse et pleine d’espoir. Elle tient ce caractère de sa mère. Rabbit ne se laisse pas abattre même si ses jours sont comptés. Elle reste forte et réussit à gérer sa maladie et la douleur de ses proches d’une main de maître.

Malgré quelques longueurs, j’ai beaucoup apprécié ce livre. Bien sûr je l’ai fini dans un océan de larmes, c’est un roman qui va me marquer pendant longtemps.

Un roman poignant qui donne envie de vivre encore plus fort. 

 


Le Cherche Midi – 464 pages – 20 €
Pocket – 480 pages – 8 €


Bonne lecture

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s