Là où tu iras j’irai – Marie Vareille

Là où tu iras j'irai

Isabelle a 32 ans et vit avec Quentin et Woody-Allen, son chihuahua. Entre la demande en mariage refusée, sa carrière d’actrice ratée et son travail au Mc Do, Isabelle n’a d’autre choix que d’accepter la proposition d’emploi d’Adriana. Cette adolescente de 17 ans lui demande d’utiliser ses talents de comédienne pour séduire son père Jan Kozlowski et l’empêcher de se remarier. Isabelle passe alors deux semaines de vacances en Italie mais ce ne sera pas de tout repos. Elle qui déteste les enfants va pourtant devoir s’occuper des trois enfants de la famille sous le regard bien aiguisé de leur grand-mère. Mais sa rencontre avec Nicolas, petit garçon renfermé et muet depuis le décès de sa mère, pourrait bouleverser bien des choses dans la vie d’Isabelle.

Ce que j’en ai pensé

Ce roman est un énorme coup de coeur tout comme l’autre roman que j’ai lu de Marie Vareille Je peux très bien me passer de toi (dont vous pouvez retrouver mon avis ici). Si vous avez l’occasion de la rencontrer lors d’un salon, n’hésitez pas ses dédicaces sont magnifiques !

Pour commencer, les personnages sont tous très attachants. Isabelle est drôle, touchante, rêveuse, un peu comme une grande enfant.  Isabelle, actrice sans succès, va accepter le challenge que lui propose Adriana Kozlowski, une adolescente de 17 ans. Isabelle doit séduire Jan Kozlowski, le père d’Adriana et réalisateur mondialement connu. Adriana a trouvé la couverture parfaite pour qu’Isabelle puisse accomplir sa mission : devenir gouvernante des trois enfants Kozlowski. Mais toute l’ironie de la situation se trouve ici puisqu’Isabelle n’aime pas les enfants. Isabelle se retrouve donc en Italie dans une villa de rêve avec les trois enfants, la grand-mère Valentini (personnage assez autoritaire mais qui m’a beaucoup fait rire à un moment de l’histoire), le majordome Tony et Colombe la nouvelle belle-mère des enfants.

J’ai été très touchée par chacun des enfants de la famille Kozlowski. Les deux soeurs auparavant inséparables se détestent. Adriana est une youtubeuse très suivie qui donne des conseils beauté à ses followers. Elle est un peu peste mais en avançant dans l’histoire on va découvrir ce qu’elle cache sous sa carapace et j’ai finalement bien apprécié ce personnage. Zoé est quant à elle passionnée par internet et les jeux vidéo.  Et enfin Nicolas, le petit dernier qui n’a pas prononcé un seul mot depuis le décès de sa mère. La complicité qui va naître peu à peu entre Isabelle et Nicolas est juste magnifique. Isabelle utilise la force des livres, la magie des mots et le pouvoir de la saga Harry Potter pour créer un lien avec Nicolas.

Encore une fois, j’ai été totalement emportée par la plume de Marie Vareille. Les titres des chapitres donnent le ton humoristique du roman. Marie Vareille nous offre un roman chick-lit différent de la plupart des livres de ce genre. Les événements ne sont pas prévisibles dès le début de l’histoire, l’intrigue est plus profonde, plus touchante. Elle me fait de plus en plus penser à Sophie Kinsella, que j’adore et qui est pour moi la reine de la chick-lit !

Bref, vous l’aurez compris j’ai adoré ce roman qui souffle un vrai vent de fraîcheur, un roman parfait pour l’été pour passer un excellent moment entre rire et émotion.

Un roman feel-good, pétillant, drôle et touchant.

 


Fayard/Mazarine – 378 pages – 17,90 €


coup de coeur

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s