Qui veut la peau d’Anna C. ? – Sophie Henrionnet

Qui veut la peau d'Anna C

Marie, la trentaine, célibataire, bibliothécaire commence sa semaine par une nouvelle qui la réjouit. Sa supérieure vient de mourir étouffée avec un beignet. Marie, ravie, est persuadée d’obtenir une promotion. Mais elle tombe de haut lorsque le grand directeur annonce que c’est une autre employée qui obtient le poste de directrice, pourtant pas très futée mais maîtresse du maire. Le sort semble s’acharner sur Marie puisqu’elle se retrouve mêler à une sordide histoire. Pour se débarrasser d’un ado et de ses avances elle prétend s’appeler Anna Costello. Se faire passer pour cette personne était une très mauvaise idée ! Marie se retrouve traquée par des gros bras à la recherche d’Anna Costello. Heureusement Marie trouvera en Grégoire, un SDF qui a couru à son secours, une aide précieuse pour se sortir de cette affaire.

Ce que j’en ai pensé

Tout d’abord je tiens à remercier Sophie Henrionnet et Patricia Bornic pour l’envoi de ce livre.

C’est le deuxième roman de Sophie Henrionnet que je lis et encore une fois c’est un coup de cœur ! Ce roman mêle à la fois la comédie romantique et la comédie policière. On passe sans cesse de l’un à l’autre de ces genres et c’est aussi ce qui fait tout le charme de ce livre. L’amour, l’humour, le suspens et l’émotion sont donc au rendez-vous dans cette lecture.

Les personnages sont extrêmement attachants. Marie est un personnage complètement loufoque et déjantée. Impossible de s’ennuyer avec elle, le temps passe à une vitesse folle. Ses pensées, ses réflexions et ses réactions sont souvent drôles. Elle a le don pour se retrouver dans des situations épouvantables, ce qui n’est pas pour me déplaire (je ne suis pas cruelle mais j’aimais beaucoup rire de ces différentes situations !). L’autre personnage important est Grégoire. J’ai été très touchée par ce personnage et son histoire (bon j’avoue c’est aussi pour son côté chevalier quand il vole au secours de Marie). J’ai également apprécié et ri au contact des autres personnages comme Olivia, Linda ou encore Gilles. Tous les personnages ont leur propre personnalité avec une touche de fantaisie qui permet de passer un excellent moment.

Encore une fois Sophie Henrionnet nous transporte dans son univers, dans cette joie et cette bonne humeur. J’avais toujours le sourire en reprenant ma lecture. Dès le début je n’ai pas pu m’empêcher de rire entre le grain de folie de Marie, la Merlu qui meurt étouffée par un beignet et le rendez-vous avec un homme nommé Epimanondas (un prénom inoubliable). Pour le côté policier, je me demandais vraiment comment les choses allaient tourner pour Marie, quel dénouement nous réservait Sophie Henrionnet. Là encore je n’ai pas été déçue, le suspens est au rendez-vous. Les rebondissements et la fin m’ont totalement surprise et conquise. Bref pour moi ce roman est une vraie pépite, parfait pour passer un bon moment, rire aux éclats mais aussi passer par des moments plus tendres mais aussi pour la sublime plume de Sophie Henrionnet.

Un roman drôle, émouvant et pétillant !


City Editions – 304 pages – 17,50 €


coup de coeur

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s