Je peux très bien me passer de toi – Marie Vareille

je-peux-tres-bien-me-passer-de-toi

Chloé et Constance sont deux amies que tout oppose. Leurs seuls points communs sont la lecture et leur vie sentimentale catastrophique. Chloé a confiance en elle, un bon travail, est une grande séductrice et tous les hommes qu’elle souhaite tombent à ses pieds. Elle revoie sans cesse son ex Guillaume qui doit pourtant se marier dans quelques mois. A l’inverse, Constance n’aime pas vraiment son emploi, elle est rêveuse et drôle. Grande romantique dans l’âme, elle attend son Mr Darcy et n’a pas eu de relation depuis 29 mois. Un jour, ces deux amies se lancent un pari fou qui pourrait bien changer leur vie. Chacune s’engage à devenir l’inverse d’elle-même : Chloé va vivre à la campagne avec interdiction d’approcher un homme pendant les six prochains mois et Constance devra quant à elle coucher le premier soir avec un inconnu.

Ce que j’en ai pensé 

Ce roman est un gros coup de cœur ! Chloé et Constance sont deux personnages très attachants. Leurs petites histoires sont croisées et on les suit à tour de rôle, un chapitre sur deux. Pour Constance, cela se présente sous forme d’un journal intime et j’ai aimé l’alternance entre les deux genres. On apprend à les connaître petit à petit, à voir leurs failles et leur force, leurs craintes, leur joie, on rit et on pleure avec elles. Ces deux femmes sont différentes à première vue mais en avançant dans l’intrigue on perçoit des ressemblances entre elles. Ce sont des personnages complémentaires auxquels on peut s’identifier dans le caractère, la manière d’être ou dans les détails de la vie quotidienne. J’avais hâte de voir comment chacune allait relever son défi. Mais j’étais un peu triste de quitter ces personnages avec lesquels j’ai passé un très bon moment.

Ce roman se lit facilement et (trop) rapidement. L’intrigue est légère avec des touches d’humour et d’autodérision, parfaitement ancrée dans la société actuelle. On retrouve différents thèmes comme la solitude, la confiance en soi, l’amour, l’amitié ou la famille. J’ai beaucoup aimé la plume de Marie Vareille et une fois le livre commencé impossible de le poser sans l’avoir terminé ! Une grande comédie romantique qui nous emmène de Paris à la campagne et aux vignes bordelaises puis nous fait voyager jusqu’à Londres. Ce livre me rappelle par moment les heures passées à lire des romans de Sophie Kinsella.

Un roman frais, pétillant, agréable et drôle !


Editions Charleston (Grand format) – 320 pages – 19,90 €
Editions Charleston (poche) – 352 pages – 8,50 €


coup de coeur

Publicités

Un commentaire sur « Je peux très bien me passer de toi – Marie Vareille »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s