Les gens heureux lisent et boivent du café & La vie est facile ne t’inquiète pas – Agnès Martin-Lugand

41j9z6jifl-_sx301_bo1204203200_

Diane perd brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Comment se reconstruire après un tel drame ? Sa vie se fige, plus rien n’a d’importance à ses yeux. Un an après, elle reste toujours bloquée chez elle, ne travaille plus, ne voit plus personne à part son meilleur ami Félix. Elle décide alors de partir en Irlande, pays que son mari voulait découvrir. Ce départ précipité la conduit dans un cottage avec vue sur la mer à Mulranny, loué par un couple de retraités. Seule ombre au tableau : son voisin Edward et fils des propriétaires. Il ne souhaite qu’une seule chose c’est voir Diane rentrer en France. Diane va alors tenter de se reconstruire peu à peu du drame de sa vie et se concentrer sur son nouveau petit coin de paradis.


Michel Lafon – 252 pages – 14,95 €
Pocket – 192 pages – 6,30 €


51wyq7q-cvl-_sx303_bo1204203200_

Diane est de retour en France. Elle a repris en main Les Gens heureux lisent et boivent du café, le café-littéraire qu’elle avait créé avec l’aide de son mari. Félix l’aide à gérer son petit havre de paix. Elle rencontre Olivier, un homme très attentionné avec qui elle va vivre une idylle. Mais d’autres surprises attendent Diane … Un résumé court mais difficile d’en dire plus sans risquer de dévoiler trop d’éléments de la fin du premier roman.


Michel Lafon – 317 pages – 16,95 €
Pocket – 256 pages – 6,60 €


Ce que j’en ai pensé 

Ces deux romans d’Agnès Martin-Lugand sont des coups de coeur. Je les ai dévorés en quatre jours. J’avais un peu peur du côté larmoyant suite à l’accident. Au fil des pages, je me suis attachée à Diane en ayant d’abord envie de la secouer pour qu’elle sorte de chez elle et tente de s’en sortir. Son séjour en Irlande m’a fait découvrir une autre facette de Diane. A la fin du premier roman j’étais un peu « déçue » de la tournure des choses. C’est pour cette raison que j’ai enchaîné avec la suite qui nous fait découvrir une autre Diane, qui se prend en main et avance. Les rebondissements permettent de ne jamais s’ennuyer. J’avais deviné la fin du deuxième roman mais on passe par tellement d’émotions que finalement la prévisibilité des événements n’entache en rien la beauté de cette histoire.

coup de coeur

Publicités

2 commentaires sur « Les gens heureux lisent et boivent du café & La vie est facile ne t’inquiète pas – Agnès Martin-Lugand »

    1. Diane est un personnage qui m’a beaucoup touchée aussi. J’ai aimé voir la façon dont elle s’est relevée malgré les événements dramatiques qu’elle a pu vivre. J’ai trouvé que c’était une belle leçon de courage ! La suite est aussi bien 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s